accueil > Je suis citoyen > Conseils de prévention et de sécurité

Conseils de prévention et de sécurité

 Lors de votre arrivée dans votre nouveau domicile, il est important que vous vous assuriez d’être protégé contre l’incendie. Voici quelques petites choses à vérifier :
  • Vérification des avertisseurs de fumée;
  • Vérification des avertisseurs de monoxyde de carbone (CO);
  • Vérification de l’extincteur portatif;
  • Préparation du plan d’évacuation;
  • Vérification de l’appareil de chauffage et de l’électricité;
  • Attention à l’entreposage;

Vérification des avertisseurs de fumée

  • Vérifiez la date de fabrication sur le boîtier de l’appareil. Remplacez-le ou faites-le remplacer par le propriétaire s’il a plus de dix ans;
  • Mettez une pile neuve dans chaque avertisseur dès que vous emménagez (sauf pour les avertisseurs à piles au lithium);
  • Assurez-vous qu’il y a un avertisseur sur chaque étage et dans le corridor, près des chambres à coucher.

Testez vos avertisseurs de fumée en les exposants à la fumée produite en éteignant une chandelle. Si l’avertisseur ne fonctionne pas, remplacez-le ou faites-le remplacer par le propriétaire.

Vérification des avertisseurs de monoxyde de carbone (CO)

À quoi sert l’avertisseur de monoxyde de carbone?

L’avertisseur de monoxyde de carbone est un petit appareil conçu pour mesurer, sur une base continue, la concentration de monoxyde de carbone dans l’air ambiant. Il émet un signal d’alarme avant que ce gaz représente un risque important pour la santé et que les personnes éprouvent des symptômes d’intoxication.

Même si une résidence est pourvue d’un avertisseur de monoxyde de carbone, les appareils à combustible qui s’y trouvent doivent être entretenus et utilisés de façon adéquate. L’avertisseur de monoxyde de carbone doit être considéré comme un outil de protection additionnel efficace pour éviter les intoxications au monoxyde de carbone et les décès.

Actuellement, l’avertisseur de monoxyde de carbone est le seul moyen existant pour détecter la présence de monoxyde de carbone dans une résidence.

Est-ce que l’avertisseur de fumée détecte le monoxyde de carbone?

Les avertisseurs de monoxyde de carbone combinés (monoxyde de carbone et fumée) sont les seuls modèles qui peuvent détecter la présence de fumée.

Où peut-on se le procurer?

Les avertisseurs de monoxyde de carbone se trouvent dans la plupart des quincailleries et des grandes surfaces. Les modèles proposés peuvent être simple (avertisseur de monoxyde de carbone) ou combinés (avertisseurs de monoxyde de carbone et de fumée ou avertisseurs de monoxyde de carbone et de gaz naturel et propane).

Comment choisir son avertisseur?

Votre avertisseur de monoxyde de carbone doit présenter les six caractéristiques suivantes :

  • Un logo de certification
  • Une pile qui assure le fonctionnement de l’avertisseur en cas de panne électrique
  • Un avertisseur de pile faible
  • Un signal lumineux qui indique le bon fonctionnement de l’avertisseur
  • Un signal d’alarme lumineux et un signal d’alarme sonore si l’appareil détecte des quantités importantes de monoxyde de carbone (alarme stridente ou vocale qui cri « monoxyde de carbone »)
  • Un bouton test pour vérifier le bon fonctionnement de l’appareil

Si votre résidence a une source permanente de monoxyde de carbone (ex. : appareil de chauffage à combustible), il vous est recommandé d’acheter un avertisseur avec un afficheur numérique de concentration de monoxyde de carbone.

Où installer son avertisseur?

Installez votre avertisseur de monoxyde de carbone près des chambres à coucher ou près de la porte donnant accès au garage afin d’entendre l’alarme pendant votre sommeil. Il est préférable d’installer un avertisseur à chaque étage de la maison et au sous-sol si nécessaire (présence d’une source de monoxyde de carbone).

Vous pouvez aussi installer un avertisseur de monoxyde de carbone dans d’autres lieux d’utilisation ou de mise en marche d’appareils, de petits outils ou de véhicules utilisant un combustible pour fonctionner : l’atelier, le cabanon, le chalet et la roulotte.

Vérification de l’extincteur portatif

  • Choisissez un extincteur portatif à poudre polyvalente du type A, B et C et d’un minimum d’environ 2 kg (5 lb);
  • Installez-le bien en vue et près d’une sortie;
  • Faites-le vérifier par une entreprise reconnue et spécialisée, idéalement tous les ans.
  • Apprenez son mode d’emploi.

Préparation du plan d’évacuation

  • Préparez un plan d’évacuation avec tous les occupants et mettez-le à l’essai;
  • Déterminez un point de rassemblement avec les membres de votre famille. Privilégiez l’avant de la maison, près de l’entrée;
  • Prévoyez l’évacuation des enfants et des personnes âgées ou handicapées;
  • Prenez connaissance du plan d’évacuation du bâtiment que vous habitez et repérer les sorties d’urgence.

Comment évacuer si le feu prend?

  • S’il y a de la fumée, couvrez votre bouche et votre nez d’un linge mouillé et marchez à quatre pattes le long des murs pour respirer le moins possible de fumée toxique et mieux voir où vous allez.
  • Fermez les portes derrière vous pour ralentir la progression de la fumée.
  • Touchez les portes et les poignées du revers de la main pour détecter la chaleur avant de sortir de la pièce.
  • Si la porte est chaude, placez au bas de celle-ci un drap ou tout autre tissu pour éviter que la fumée pénètre dans la pièce. Dirigez-vous vers la fenêtre pour sortir ou, si c’est impossible, pour être évacué par les pompiers.
  • Ne retournez jamais dans un bâtiment en flammes. Rappelez-vous que seuls les pompiers ont l’équipement de protection nécessaire pour sauver une personne ou un animal coincé à l’intérieur d’une maison en flamme.
  • Composez le 9-1-1 dès que vous êtes sorti.

Pour plus de détails sur la prévention et le plan d’évacuation : www.securitepublique.gouv.qc.ca/securite-incendie/prevenir-incendie/semaine-prevention-incendies/grande-evacuation.html

Vérification de l’appareil de chauffage et de l’électricité

  • Faites inspecter la cheminée et les appareils de chauffage dès que vous êtes installé dans votre nouvelle maison;
  • Faites ramoner la cheminée dès votre arrivée. N’attendez pas l’automne, car l’air humide de l’été, combiné au dépôt de créosote, provoque la corrosion des pièces d’acier de la cheminée et favorise la formation de bouchons;
  • Entreposez les cordes de bois loin de la maison selon la règlementation en vigueur et n’entrez que de très petites quantités à l’intérieur. Ce bois constitue en effet une source de matière combustible, d’humidité et de vermine;
  • Faites inspecter le panneau électrique par un maître électricien.

Attention à l’entreposage

  • N’installez pas et n’utilisez pas le barbecue sur le balcon ou sous une fenêtre. Même éteint, le barbecue peut laisser échapper des émanations de propane qui peuvent s’infiltrer par la fenêtre et représenter un risque important pour les membres de votre famille;
  • Entreposez les produits dangereux comme le propane, l’essence, le diluant à peinture et les produits pour la piscine dans leur contenant d’origine, dans un endroit sec, aéré et hors de la portée des enfants;
  • Ne les gardez pas à proximité les uns des autres. En effet, quelques gouttes d’huile à moteur sur du chlore peuvent provoquer une réaction chimique dramatique;
  • N’entreposez pas plus de 5 litres de produits inflammables dans votre domicile et pas plus de 30 litres dans le garage ou le cabanon;
  • Lisez soigneusement les étiquettes.

Évitez d’empiler des boîtes et d’autres objets dans les corridors, sur les balcons et les terrasses, dehors sous les fenêtres et le long de la maison sous l’abri auto. Ces combustibles peuvent compliquer voire empêcher une évacuation. Louez plutôt un espace d’entreposage conçu à cet effet.

En arrivant dans une nouvelle municipalité, informez-vous de la réglementation municipale, entre autres celle concernant les feux extérieurs. Informations : 450 479-8333.

La prévention des incendies au temps des Fêtes

Optez pour un sapin artificiel, car il risque moins de prendre feu.

Utilisez des lumières décoratives homologuées par un organisme reconnu comme CSA et ULC.

N’utilisez pas à l’extérieur des décorations conçues pour l’intérieur.

Utilisez des cordons de rallonge homologués par un organisme reconnu comme CSA ou ULC. Évitez les cordons trop longs qu’il faudrait enrouler. Le câble risquerait alors de surchauffer et de provoquer un arc électrique.

Bien déneiger peut vous sauver la vie!

Dégagez les portes et fenêtres de votre résidence ainsi que les sorties de secours. Les changements de température hivernale augmentent les risques d’affaissement ou d’effondrement des toitures et balcons. Assurez-vous que ces derniers sont bien déneigés. Veillez à bien déglacer les voies d’accès à votre domicile/commerce.

Chauffage au bois

Entreposez les cordes de bois à l’extérieur, loin de la maison et bien protégées des intempéries. Le bois humide nuit à la combustion et augmente les dépôts de créosote. Utilisez du bois de qualité sec. Le bois vert augmente la formation de créosote.

Faites ramoner la cheminée par un professionnel à toutes les trois cordes de bois brûlées si vous utilisez beaucoup votre appareil, sinon au moins une fois par an, préférablement au printemps.

Ne vous fiez pas aux bûches ou aux additifs en poudre conçus pour nettoyer les conduits de fumée. Ces produits ne permettent d’éliminer que 60 % de la créosote alors que les ramoneurs en retirent généralement de 75 à 90 %.

Jetez les cendres dans un contenant métallique à fond surélevé, conservé dehors, loin de tous matériaux combustibles, car elles peuvent rester chaudes jusqu’à sept jours.

Si un feu se déclenche dans la cheminée, fermez la clé, sortez immédiatement et composez le 9-1-1 d’un cellulaire ou chez un voisin.

Vérifiez votre pompe à puisard

Votre domicile est doté d’une pompe à puisard ? Avec le printemps qui sera bientôt à nos portes, voici quelques petites choses à vérifier pour vous assurer de son bon fonctionnement et vous éviter de mauvaises surprises comme des débordements et des dégâts d’eau :

  • Vérifiez l’alimentation de votre pompe.
  • Versez suffisamment d’eau dans le puisard de sorte à activer le flotteur qui démarre la pompe.
  • Vérifiez la sortie de la pompe pour vous assurer que l’eau s’écoule du puisard vers le tuyau de décharge à l’extérieur de votre maison. Dans certains cas, la pompe peut sembler fonctionner, alors qu’en réalité, elle ne pompe pas d’eau

En cas d’inondation

Les inondations peuvent se produire en toutes saisons. Elles surviennent habituellement à la fonte des neiges et lors de fortes pluies. Vous pouvez en limiter les dégâts et les inconvénients en accomplissant certains gestes. 

Que faire en cas d'alerte d'inondation?

  •  Rangez en hauteur ou montez à l'étage supérieur les objets qui se trouvent au sous-sol ou au rez-de-chaussée.
  • Bouchez le drain au sous-sol.
  • Fermez le gaz et l'électricité. Si l'eau a commencé à monter, assurez-vous d'avoir les pieds sur une surface sèche et utilisez un bâton de bois pour couper le courant.
  • Suivez l'évolution de la situation à la radio, à la télévision ou sur Internet. Respectez les consignes de sécurité transmises.

Que faire pendant l'inondation?

  • Quittez votre domicile si le niveau d'eau vous y oblige ou si les autorités vous le demandent.
  • Emportez certain articles essentiels comme des vêtements chauds et, s'il pleut, des imperméables.
  • Si vous utilisez un véhicule, conduisez prudemment et n'hésitez pas à l'abandonner si le moteur cale.
  • Prévenez les autorités municipales du lieu où vous joindre si vous n'allez pas dans un centre d'hébergement de la municipalité. 

Que faire après que l'eau s'est retirée?

  • Consultez un électricien avant de rebrancher le courant.
  • Consultez un spécialiste avant de remettre en marche les appareils de chauffage.
  • Communiquez avec la municipalité pour vous assurer que l'eau de l'aqueduc est potable. En cas de doute, faites la bouillir cinq minutes. Si votre eau potable provient d'un puits, faites-la analyser avant de la consommer.
  • Nettoyez les pièces contaminées par l'inondation : retirez l'eau et jetez tous les matériaux absorbants, comme le placoplâtre, la laine minérale, les tapis, le bois pressé, etc.
  • Jetez tous les aliments, périssables ou non, et les médicaments qui ont été en contact avec l'eau. ·        Stérilisez à l'eau bouillante les articles de cuisine contaminés.
  • Portez attention à la présence de moisissures (odeurs de moisi, de terre ou d'alcool, taches vertes ou noires sur le sol ou les murs) qui peuvent entraîner des problèmes de santé. Si vous éprouvez des problèmes de santé, consultez sans tarder un médecin ou demandez de l'aide psychosociale, notamment auprès d'un CLSC de votre territoire.
  • Dressez un inventaire des dommages causés par l'eau à votre propriété, avec photos ou bandes vidéo à l'appui. Informez-en votre municipalité et votre assureur. Conservez tous les reçus et les preuves d'achat des biens endommagés pour vos réclamations.

Avez-vous pensé à installer un clapet antirefoulement?

Certains dommages d'eau peuvent être évités ou limités par un clapet antirefoulement. Il s'agit d'un dispositif qui empêche les eaux d’égout d’un branchement d’égout principal surchargé de refouler dans le sous-sol. Le clapet se ferme automatiquement lorsque les eaux d’égout refoulent. Renseignez-vous auprès d’un spécialiste.  

Alarmes non fondées

 Une fausse alarme d’incendie est un signal indiquant le déclenchement d’un système d’alarme incendie relié à un centre de télésurveillance et qui a causé le déplacement inutile des pompiers.
 
Saviez-vous que :
  • Plus de neuf alarmes incendie sur dix que reçoivent les centres de télésurveillance sont non fondées ?
  • Près de 20 % de ces alarmes sont dues à une installation déficiente des composantes du système d’alarme, à un mauvais entretien et à des composantes défectueuses ?
  • Plus de 40 % de ces alarmes sont engendrées par de la fumée légère (vapeur d’eau, fumée de cigarette ou de chauffage, poussière) ?
  • Environ huit alarmes d’incendie non fondées sur dix se déclenchent entre 7 h et 20 h, lorsque les occupants sont à leur domicile et qu’ils peuvent réagir rapidement pour éviter que les pompiers se déplacent inutilement ?
Vous pouvez prévenir les alarmes non fondées tout en assurant votre sécurité. Consultez plus de détails ici.